header

News


Séisme du 25 janvier 1946: importants dégâts et bataille de chiffres

La patinoire d'Ycoor en images

«Je n’irai pas vivre ailleurs qu’ici, parce qu’on a tout à Crans-Montana!»

Séisme du 25 janvier 1946: le Valais, une terre fortement exposée aux tremblements de terre

Échos du Conseil communal du 30.01.2024

Échos du Conseil communal du 30.01.2024

Brise-vue pour les écopointsUne solution pour dissimuler les Moloks des éco-points sera testée à proximité du Casino, avec du bois de chêne. Si la solution convient, elle sera installée...

01.02.2024

Excès de vitesse sur les pistes: la prudence est de mise car on skie toujours plus vite

Séisme du 25 janvier 1946: une recherche historique pour comprendre la catastrophe

Échos du Conseil du 23 janvier 2024

Échos du Conseil du 23 janvier 2024

Conseil d’administration de CMA SALe Conseil communal nomme le président Nicolas Féraud membre du Conseil d’administration de la société de remontées mécaniques pour représenter les trois...

25.01.2024

Paroisse protestante de Crans-Montana: culte en anglais une fois par mois

Échos du Conseil du 16 janvier 2024

Échos du Conseil du 16 janvier 2024

Compensation du renchérissement pour le personnelSuivant le Canton du Valais, le Conseil communal décide d’accorder au personnel une compensation du renchérissement de 1,5% en...

18.01.2024

GRAAALPS: une épreuve cycliste entre Mandelieu-La-Napoule et Crans-Montana

Coupe du monde dames: les préparatifs de la piste du Mont Lachaux vont bon train

Histoires d'amour à Crans-Montana: les sœurs Bruniaux créent un club de rencontre

Alexandre Barras: «C’est assez rare d’être curé dans la paroisse de son enfance»

Urgences médicales: des alternatives à l’hôpital pour les situations non vitales

L’Assemblée primaire de la Commune de Crans-Montana accepte le budget 2024

Parkings Stephani et Victoria: tarifs hivernaux jusqu'à Pâques 2024

Bourses d’études et de formation de la Fondation Mia Zuppinger-Rüedi

Rénovation de la chapelle d'Ollon: offices religieux déplacés

«Depuis n’importe où à Crans-Montana, on est à cinq minutes de la nature»